La culpabilité est-elle utile ?

Dans cet article, j’écris quelques mots pour partager mes réflexions et sentiments personnels sur une sortie culturelle : un café psycho, auquel j’ai participé. Le thème du jour était La culpabilité est-elle utile ?

Cet article va présenter mes éléments de réflexion personnelle avant mon escapade puis un an après.

­

Picto infobox cafepsycho.
Informations sur le café psycho
Thème La culpabilité est-elle utile ?
Lieu Le restaurant « Les Coulondrines » à Saint Gély du Fesc
Date et horaires le jeudi 21 novembre 2013 de 18 h 30 à 20 h
Animation Françoise Mariotti
Cadre

Le café psycho est un café de discussion sous la forme d’une conférence-débat, organisé par l’association PSYC & GENRE, créée par Françoise Mariotti.

Mots-clés café, culpabilité, émotion, origine, sentiment

La culpabilité est-elle utile ?

1. Mes réflexions / interrogations personnelles avant le café

Sur une courte durée, il me semble que oui. Par contre, si ce sentiment perdure, il devient néfaste pour la santé de la personne.
Est-ce une émotion ? Ce mot me fait penser au remords… Une différence entre ces deux notions ? Difficile à dire… Peut-être est-ce précisément la durée du sentiment ?

Je considère que la culpabilité est utile dans la mesure où elle permet une remise en cause personnelle (prise de conscience), de s’interroger, de s’écouter, de se poser (des questions) et de poser… des réponses. Mais il ne s’agit pas de trop gamberger… S’il y a un sentiment de culpabilité, où est la faute ? Le cas échéant, y a t-il une erreur ? Quelle est l’origine ?
Quelle est la limite de la faute, de la responsabilité qui incombe au fautif ? Il peut y avoir faute sans coupable et/ou sans responsable et quid du sentiment de culpabilité dans ce cas ? C’est la problématique de l’origine sans fondement.

2. Petit aparté

Je fournis un lien sur un document intitulé Origine et Commencement qui a été écrit par Michel Bitbol, directeur de recherche au CNRS. Il s’agit d’un article traitant des origines de la création.

La question des origines est un sujet passionnant pour moi. 😀

Un chemin de pensée personnel sur un exemple : l’origine de Notre Univers. D’où vient notre Univers ? Quand a t-il commencé ? En fait, la réponse pour moi est que la question n’est pas pertinente car (in)sensée. C’est comme se poser la question : quelle est l’origine d’un cercle ? Le cercle n’a ni commencement, ni fin… Si Notre Univers a la structure d’un cercle (en plus complexe), alors…

En cas de faute/erreur réelle :
Surtout parler de sa faute à quelqu’un. Doit-on pour autant continuer à culpabiliser ? Comment s’en sortir ? Une rédemption est-elle envisageable ? Au moins sur le plan de la santé de la personne ? Même en cas de crime ?
Corriger l’erreur ou la faute, est-ce suffisant pour faire disparaître le sentiment de culpabilité ? Pas dit du tout… Accepter son humanité, son impuissance.

En cas d’absence de faute et d’erreur :
S’il n’y a pas faute ou d’erreur, pourquoi une présence de la culpabilité ? Là aussi, en parler à quelqu’un pour mieux s’éclairer, voir plus clair…
Mes premières réflexions font donc ressortir que si l’on ressent de la culpabilité, il est conseillé d’en parler à une personne 🙂

3. Mes réflexions un an après

Selon moi, le sentiment de culpabilité est utile dans la prévention, pour éviter un acte irresponsable mais peut être terriblement destructeur s’il perdure. Il dépend aussi de comment on pose son regard sur une faute, une malveillance (celle d’une autre personne, ou la sienne).

4. Réflexions le 22/07/2015

J’ai choisi exprès une photo avec du brouillard car dans notre société le sentiment de culpabilité embrume injustement et cruellement la tête des victimes. Cœur serré

.

Ce que je ressens, ce que j’ai envie d’écrire là… Comme une invitation à faire tomber le sentiment de culpabilité… dans la tombe des coupables de la même façon que le brouillard finit par disparaître quand arrivent les rayons lumineux : la Vérité et la Justice.

« Car c’est de la Lumière que viendra la Lumière et resplendira », Hergé dans Tintin. Cœur lumineux.

Sonia Kanclerski